La grande surprise de petit ange [un conte de Noël]

À peine venait-il d’entrer dans la voûte étoilée que le petit ange trébucha et tomba. Il fit virevolter des milliers de paillettes incrustées d’or pur qui s’étendaient devant un petit autel simplement orné d’une petite boîte en forme de coeur, couleur perle. Petit ange était bien trop étourdi pour remarquer la petite boîte; il était aussi imprudent d’entrer dans ce lieu divin.

Personne n’osait y pénétrer, car le Roi y habitait. Mais cette journée-là était bien différente des autres. En tout cas pour petit ange, elle était bien surprenante. Il venait de vivre le moment le plus catastrophique de sa courte vie. Si le vous connaissiez, vous sauriez qu’il n’était pas bien vieux et qu’il n’avait pas encore vu les pires atrocités. Il avait toujours vécu dans le confort du ciel, tout près des milliers d’anges qui adoraient le Dieu Tout puissant. Petit ange ne connaissait pas beaucoup Dieu; pas autant que les anges Michel ou Gabriel, mais il savait que le Créateur du monde devait être vénéré, car sa bonté et son amour étaient sans pareil.

Revenons à l’événement qui causa l’énervement de notre ami. Volant tranquillement ce matin-là, il dégusta son petit déjeuner comme à l’habitude. Il chercha quelques feuilles perlées pour s’altérer de la rosée multicolore du matin. Il était souvent endormi à l’aube du jour. Il avait besoin de quelques instants de silence et de recueillement. Quelques heures plus tard, il traversa le majestueux arc-en-ciel, en permanence établie près du château de Dieu. Il entendit ensuite de lourdes voix venant de la terre. N’osant pas s’avancer de trop près, il cherchait le nuage le plus épais pour se cacher et tenter d’écouter les conversations. Les petits anges sont bien curieux, tout comme les petits humains.

Sortant à peine le bout de son nez, il n’entendait pas bien. Le nuage était opaque et bien insonorisé. Penchant donc la tête et c’est à ce moment qu’il la vit. La géante statue. Elle était si grande que petit ange se demanda la façon dont ces humains, peu loquaces, l’avaient construite. Il entendait un vacarme sonore des plus troublants. Trompettes, flûtes, guitares, petites et grandes harpes, cornemuses et instruments de musique de toute sorte jouaient en choeur. Puis soudainement, l’impensable arriva : les milliers d’hommes s’agenouillèrent devant la statue – bien laide selon petit ange (Daniel 3).

Complètement horrifié par cette vue, petit ange s’enfuit au plus vite. Il ne savait pas où aller ni à qui parler de cette scène, alors sans réfléchir, il vola auprès de Celui qui lui donnerait toutes les réponses. Sûrement que Dieu pouvait lui expliquer pourquoi des milliers hommes adoraient une statue au lieu de s’agenouiller devant Lui – leur créateur!

C’est pourquoi petit ange entra aussi rapidement dans le château. Non pas qu’il était interdit d’y entrer, c’est juste qu’il dégageait une gloire si puissante qu’elle était insupportable de trop près. Petit ange n’avait que faire de cette splendeur, il voulait comprendre ce qui venait de se passer.

Dieu l’attendait. Assis royalement sur son trône, il regardait les petites ailes écorchées et s’approcha avec amour, une aiguille à la main pour les réparer. Il s’agenouilla silencieusement, car il connaissait déjà toutes les inquiétudes et tous les questionnements de petit ange.

La suite, demain!

#Conte #Ange #Noël #Petitange #Histoire

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout