La Parole et la prière avant tout!

George Müller APÔTRE DE LA FOI ET PERE DES ORPHELINS Résumé de l’article écrit par Orlando Boyer

Aussitôt après avoir abandonné sa vie de péché pour se consacrer à Dieu, George Müller reconnut l’erreur, plus ou moins universelle, qui consiste à beaucoup lire au sujet de la Bible, mais à très peu lire celle-ci. Ce livre devint la source de toute son inspiration et le secret de sa merveilleuse croissance spirituelle. Il écrivit à ce sujet: ” Le Seigneur m’a aidé à abandonner les commentaires et à faire de la simple lecture de la Parole de Dieu, l’objet de ma méditation. Et ainsi, lorsque la première nuit, je fermai la porte de ma chambre pour prier et méditer les Ecritures, j’appris en quelques heures plus que je ne l’avais fait auparavant en plusieurs mois. ” Il ajouta: ” La principale différence, cependant, fut que je reçus de cette manière la véritable force nécessaire à mon âme “. Avant de mourir, il dit avoir lu la Bible dans son intégralité environ deux cents fois, dont cent fois à genoux.

Un prédicateur, peu de temps avant la mort de George Müller, lui demanda s’il priait beaucoup. La réponse fut la suivante: ” Quelques heures par jour et en outre, je vis dans un esprit de prière; je prie en marchant, je prie lorsque je suis couché et je prie en me levant. Je reçois sans cesse des réponses. Une fois persuadé qu’une chose est juste, je prie sans arrêt jusqu’à ce que je la reçoive. Je ne cesse jamais de prier! […] Des milliers d’âmes ont été sauvées en réponse à mes prières […] j’espère en retrouver des dizaines de milliers au ciel […] La chose la plus importante est de ne pas cesser de prier avant d’avoir reçu la réponse. j’ai passé cinquante-deux ans à prier, tous les jours, pour deux hommes, les fils d’un ami d’enfance. Ils ne se sont pas encore convertis; mais j’espère qu’ils le feront. Comment pourrait-il en être autrement? Il existe une promesse inébranlable de Dieu et c’est sur elle que je me repose. “

Au cours de l’année, nous voyons de grandes et nombreuses preuves de sa foi. Par exemple, on lit dans son journal: ” Ayant un grand besoin hier matin, je fus amené à prier Dieu avec insistance et, en réponse, dans la soirée, un frère me donna dix livres sterling “. De nombreuses années avant sa mort, il affirma que jusqu’à cette date, il avait déjà reçu ainsi cinq mille fois la réponse, le jour même où il avait adressé la demande.

#GeorgeMüller #Prière

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout