Pouding à la « n’importe quoi »

Depuis toujours, j’aime manger. Mes amies savent que lors d’une soirée au restaurant, je mange peu le repas principal (pour évidemment prolonger le plaisir le lendemain!) pour me permettre de déguster le dessert, et ce jusqu’à la dernière lichette…

Je suis une vraie « foodie ». J’aime manger, mais pas n’importe quoi, comme pourrait le suggérer le titre de cet article. J’aime la bonne « bouffe », de qualité. Avec du croquant, de la saveur, de la tendreté ou du moelleux. Des épices, de la subtilité, des arômes simples, fraîches ou spectaculaires.

Plusieurs disent qu’ils se mettent en forme pour perdre du poids ou pour être en santé. Moi, je bouge pour manger 😉 Par contre, le sucre et les calories qui passent par mes difficiles papilles sont soigneusement choisies. Ne sont pas digne de ma bouche, les intolérables Joe-Louis. Mais une délicieuse meringue maison fera bien mon affaire.

Cela dit, depuis que mon corps refuse de coopérer l’ingestion du gluten, (ah, malheur! j’ai dû modifier toutes mes recettes, ce que j’apprivoise avec assez de facilité finalement). La recette que je vous partage est donc l’adaptation d’un excellent pouding de l’incontournable en cuisine Ricardo. Un simple dessert qui peut s’exprimer de mille et une façon et qui selon moi, se déguste très bien au déjeuner 😉

Dans sa grande sagesse, Ricardo interprète ce classique de manière rhubarbe, mais selon moi (et je crois que R serait d’accord!) peu importe le fruit choisis, le succès sera garanti!

Cette semaine, j’ai choisi le fruit ontarien de la saison : la pêche. Voici dont, mon humble adaptation de ce pouding bien simple :

INGRÉDIENTS : – 1/2 tasse de sucre (j’utilise du sucre de coco), pour de la rhubarbe, il faut utiliser entre 3/4 et 1 tasse. Ricardo propose 1 1/2 tasse. (Je tends toujours à diminuer la quantité de cet ingrédient nuisible, mais si délectable) – 1 c. soupe de fécule de maïs – 8 tasses de fruits* – 1  1/4 de farine ** – 1 c. thé de poudre à pâte – 1/2 tasse de beurre ou d’huile de coco – 1/2 tasse de sucre (Ricardo propose 3/4 tasse) – 2 oeufs – 1/3 lait – vanille ou cannelle au goût

PRÉPARATION :

– Mélanger le sucre, la fécule de maïs et les fruits dans une casserole hors du feu. Faire bouillir 5 minutes et mettre de côté.

– Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

– Crémer le beurre et le sucre ensemble. Ajouter la vanille, puis un oeuf à la fois.

– Dans le mélange liquide à la l’aide d’une spatule, incorporer délicatement la moitié du mélange d’ingrédients secs, puis le lait, et terminer par ce qui reste d’ingrédients secs.

– Dans un plat allant au four, répartir au fond du plat le mélange de fruits, puis ajouter le mélange de la pâte.

– Cuire au four durant 1 h 30 à 350 c. (Couvrir d’un papier d’aluminium si le gâteau tend à brunir.)

– Se déguste seul, avec du yogourt grec, de la crème fouettée ou du fromage mascarpone (remarquez la progression de décadence dans le choix des accompagnements ;-)!)

Bon appétit!

* les combinaisons sont infinies. Pour vous inspirer : pêches et mangues (ajouter de la cannelle dans le gâteau); simplement pêches; pommes (ajouter de la cannelle dans le mélange de fruits); poires (ajouter de l’essence d’amande dans le gâteau au lieu de la vanille); petits fruits mélangés; rhubarbes et fraises; bleuets ou framboises (ajouter du zeste d’orange ou de citron dans le mélange de gâteau); etc.! ** pour une version sans gluten, j’ai utilisé de la farine de noix de coco, de la farine d’amande, de pois chiche et de pomme de terre. J’ai aussi ajouter 1/4 c. thé de gomme de xanthane et 1 c. thé de fécule de maïs.

#recette #sansgluten

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Inscris-toi et reçois mes lettres de nouvelles!

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2021 par Une petite influence