Sa volonté, ou la mienne?

Parfois, je prie quelque chose et je cherche la volonté de Dieu sans m’approcher de Lui vraiment. J’espère trouver la réponse en mes amis, mon pasteur ou durant une prédication. Alors que si je connaissais davantage le coeur de mon créateur, les réponses seraient plus évidentes.


IMG_5673
IMG_5696
IMG_5742

À toutes les fois que je passais devant l’école, je priais. J’angoissait parfois. D’autres fois, je désirais me soumettre à Dieu. J’avais un réel désir de faire Sa volonté. Mais, que faire!? Inscrire notre fille à l’école anglaise ou française? J’essayais d’obtenir tous les papiers nécessaires pour l’inscrire à l’école anglaise. Et quelle difficulté! Depuis octobre que mon téléphone et mon oreille questionnaient et cherchaient des réponses. Parfois, un petit espoir. Quelques fois, des doutes.

Je désirais tellement que notre fille soit intégrée à l’école anglaise, je priais tellement souvent pour ce sujet de requête que tous les scénarios possibles défilaient quotidiennement dans ma pauvre tête, comme une toupie : – « Dieu veut me voir souffrir, il ne répondra pas à ma requête. » (Non mais, quel mensonge!) – « Seigneur, je fais tellement d’efforts, il me semble que, je mériterais qu’elle puisse y aller! » (Un autre mensonge, je ne mérite rien! C’est Dieu qui choisi de bénir à cause de sa grâce) – « Si je prie assez, peut-être aura-t-il pitié de moi? » ou encore – « Non, non, Seigneur, je veux vraiment faire ta volonté! Toi tu sais ce qui est mieux. »

La vérité, c’est que parfois, Dieu permet quelque chose dans ma vie parce que je lui demande, avec insistance. Mais ce n’est pas toujours ce qu’il y a de mieux pour moi. Ou pour vous. Et par mes demandes, je le rejette.


IMG_5760
IMG_5799
IMG_5805
IMG_5818
IMG_5904
Tous les responsables d’Israël se réunirent auprès de Samuel à Rama. Ils lui déclarèrent : […] établis sur nous un roi pour qu’il nous dirige comme cela se fait dans toutes les autres nations. Cette demande d’établir sur eux un roi pour les diriger déplut à Samuel et il pria l’Éternel. L’Éternel lui répondit : – écoute ce peuple et accepte toutes leurs demandes. En effet, ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi : ils ne veulent plus que je règne sur eux. […] Maintenant, fais donc ce qu’ils te demandent, mais avertis-les bien… Extrait de 1 Samuel 8

L’Éternel accepta de donner un roi au peuple d’Israël, car il l’avait rejeté. Dieu choisi parfois (attention : pas toujours!) de nous donner ce que nous demandons. Mais est-ce vraiment ce que nous désirons? Un Dieu gâteau.

Avez-vous déjà réalisé à quel point nos requêtes, nos espoirs, nos demandes, ou nos désirs, nourrissent nos idoles. Un amalgame de bonnes intentions, de désir d’obéissance, et d’égoïsme complique les choses… Comme par exemple, ma fille a l’école anglaise. Je désirais qu’elle ait ce petit plus, dans la vie. J’étais surprise d’y avoir droit et en même temps fière. Je souhaitais vraiment et de tout coeur qu’elle soit là où Dieu avait choisi. Et en même temps, je voulais ce qu’il y avait de mieux  pour notre égo. Je voulais la protéger, tout en essayant de me soumettre à Dieu. Et au bout du compte, je tendais à me centrer sur mes craintes et sur les intérêts de ma fille, plutôt que sur ceux que Dieu avaient choisis pour elle. Le problème n’était pas ma requête, le problème était l’idole derrière ma demande. Il n’y a rien de mal à demander à Dieu sa volonté pour notre fille. Il n’y a absolument rien de mal a désirer envoyer notre fille à l’école anglais. Ce qui est péché, c’est le motif. Pourquoi est-ce que je fais cette demande.

Vous convoitez beaucoup de choses, mais vos désirs restent insatisfaits. […] Vous n’avez pas ce que vous désirez parce que vous ne demandez pas à Dieu. Ou bien, quand vous demandez, vous ne recevez pas, car vous demandez avec de mauvais motifs : vous voulez que l’objet de vos demandes serve à votre propre plaisir. Jacques 4.2-3

Ouch!

Le problème est notre coeur : « Car là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur » Luc 12.34

Où est notre coeur? Est-il bien planté dans nos propres intérêts ou est-il a genou à la recherche de qui Dieu est. Nos demandes révèlent notre coeur. Le fond de notre coeur. Les motifs de notre coeur. Les motifs. Les idoles.

Le trésor de notre coeur est soit : de glorifier Dieu ou une idole. L’un ou l’autre. Le trésor de notre coeur, c’est soit de faire la volonté de Dieu qui est d’élever Dieu à la bonne place.  Ou d’élever notre propre volonté.

Jacques a une réponse extrêmement tranchante et pourtant remplie de sincérité devant nos demandes égoïstes :

Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez votre cœur, vous qui avez le cœur partagé. Prenez conscience de votre misère et soyez dans le deuil; pleurez! Que votre rire se change en pleurs et votre gaieté en tristesse! Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous relèvera. Jacques 4.7-10

Dans mon cas, je m’approchais de Dieu et je le suppliais d’exaucer ma requête. Sans aucun doute, Dieu entendait parler de moi! Ce que j’avais négligé par contre, c’est de m’abaisser. Et de purifier mon coeur, car ce coeur souillé était partagé. Qu’en-t-il de votre coeur? Est-il partagé entre vos propres désirs et ceux de Dieu?


IMG_5852
IMG_5875
IMG_5887

p.s. les photos sont un mélange de notre automne en famille.

#Écoleanglaise #Idoles #Motifs #Prière

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout