Trois suggestions de prière

J’ai lutté quelques heures avant d’écrire. Le sujet le plus médiatisé du siècle, dont les publications Facebook et les articles des journaux mondiaux inondent les médias sociaux; pourquoi écrirais-je sur celui-ci? Qu’ai-je donc à écrire d’intelligent sur ce virus international? En fait, rien de plus que ce que mon coeur ressent au sujet de toute cette crise.  

À certains moments, je suis découragée de voir la réaction des précautionneux. Quelques minutes plus tard, je me repends et prie pour cette nation loin de Dieu qui cherche à contrôler le plus infime bout de coton pour assouvir leurs inquiétudes. Encore quelques heures passées, je repense à la fin des temps. Qui arrive tout bientôt. Elle ne sera pas heureuse, cette fin de tous les maux. Je me demande aussi ce que je pourrais faire pour aider. Comment pourrais-je démontrer l’amour de Jésus autour de moi, alors que je suis cloîtrée ?  

C’est à ce moment que j’y ai pensé. Les mots. Alors que des milliers de mots durs, froids, officieux, niaiseux et politiques sont écrits depuis les dernières 48 heures, je désire partager des mots doux, affectueux, à l’image de celui qui m’a tout donné. C’est ce que je peux offrir, à défaut de donner du papier de toilette à ceux qui comme nous, n’en ont pas.  Les mots de notre Seigneur qui ont traversé tous les temps sont les plus tendres :  

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer. » Jean 14.27 

Lorsque Jésus est venu, le coronavirus n’était pas la cause de toutes les émeutes. Il était lui-même le sujet de l’heure. Il a provoqué plusieurs révoltes. Les dirigeants ne savaient que faire de lui, les juifs cherchaient leurs propres intérêts, les disciples ne comprenaient plus les paroles de leur Maître. Il était la cause de nombreuses divisions.  Mais alors que la crise ultime sévissait dans toutes les sphères d’influence, Jésus offrait quelque chose d’extraordinaire. À ceux qui ont placé leur confiance en Lui, il a donné un précieux espoir. Cette paix incompréhensible et unique; elle nous est destinée.  

Pour goûter à cette paix, il faut s’agenouiller et la réclamer au Seigneur qui ne refusera pas à ses enfants cette demande. Pour m’encourager et vous inviter à la prière, voici quelques suggestions pour les prochains jours :  

1. Priez pour que notre gouvernement soit digne de l’autorité qui lui est confiée. Qu’il mette de côté son programme politique et aime profondément la nation qu’il gouverne.

2. Intercédez pour les nombreux malades et leur famille. Que le Seigneur accorde la guérison. 

3. Placez devant le trône divin les gens inquiets. Qu’ils cherchent Dieu et trouvent sa grâce bénissante. Qui sait! Un réveil spirituel éclairera peut-être ce monde désespéré.

#Coronavirus #Prière

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Inscris-toi et reçois mes lettres de nouvelles!

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2021 par Une petite influence