Une réflexion avant de débuter le mois de décembre

La période de Noël provoque toujours une ébullition positive et négative de sentiments dans mon coeur. D'un côté, je suis dans l'attente de la célébration, de passer des temps particuliers avec Jésus et ma famille, de contempler mon Sauveur d'une façon unique aux émotions qu'apporte Noël. D'un autre côté, l'achat des cadeaux, la liste innombrable des tâches à accomplir avant d'arriver au 25 décembre et la pression de plaire à tout le monde au niveau de la nourriture, des cadeaux, de l'ambiance, etc. peut être lourd et épuisant, avant même que le 1er décembre ne soit entamé.

ÊTES-VOUS DÉJÀ ÉPUISÉE?

Chaque année, je me motive intérieurement que je dois centrer mes pensées sur Jésus. Et c'est absolument vrai et valide! Il doit être la priorité absolue. Il n'en reste pas moins que je souhaite ardemment accomplir toutes les autres choses sur ma liste. 😅 Le lâcher-prise est difficile. Suis-je la seule?


Je crois qu'une réflexion importante doit se faire au niveau de nos motifs personnels pour tout ce que nous voulons faire, spécialement en cette période occupée.

  • Pourquoi dois-je avoir un sapin parfait dans mon salon digne d'Instagram?

  • Pourquoi mes cadeaux doivent être magnifiquement emballés?

  • Pourquoi ma bûche de Noël doit être meilleure et plus belle que celle de l'année passée?

  • Pourquoi le ménage de ma maison doit éblouir tous les invités?


Toutes ces questions me font penser à l'histoire de Marthe et Marie (Luc 10.38-42) dans la Bible. Marthe aimait le Seigneur autant que Marie, c'est évident dans plusieurs autres textes bibliques. Le désir de Marthe de s’occuper des tâches domestiques est légitime. La Bible mentionne l'importance de l’ordre, de la propreté et de bien accueillir ses invités dans plusieurs passages. Dieu a même instauré des règles d'hygiène pour le bien de son peuple. Je crois que le problème de Marthe n'était pas au niveau de sa liste de tâches, mais plutôt sur ses motifs pour l'accomplir.

Cuisiner un bon repas n'est pas mal du tout. Marthe voulait certainement bien recevoir ses invités, mais elle voulait le faire à sa manière et en son temps. Peut-être vivait-elle de la colère et de la jalousie face à Marie qui démontrait un lâcher-prise exemplaire! Peut-être aurait-elle pu attendre 1-2 heures, être bénie par l'enseignement de Jésus et AVEC Marie préparer un délicieux repas?

Quels sont nos motifs pour accomplir tout ce que nous voulons faire avant et pour Noël? Est-ce que Jésus nous demande de laisser tomber certaines choses? Est-ce aussi de travailler fort, avec une belle attitude?


Qu'est-ce que Dieu vous demande pour le mois à venir?



52 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout