La glorieuse mort

La mort rode encore autour de moi, de mes proches, des personnes chères d’autrefois, des êtres que je ne connais pas, d’autres qui ne vivront jamais. L’ennemi de la mort est puissante. Sa souffrance nous atteint plus que tout autre chose sur cette terre. La peur de perdre un être précieux, l’incompréhension du choix de Dieu, l’incapacité de faire quoi que ce soit. Tout est hors du contrôle humain.

Je crois pourtant que la mort est une étape merveilleuse dans la vie d’une personne. En fait, je crois même que c’est le plus glorieux moment de l’existence humaine.

Je ne dis pas que j’aime la souffrance. Je ne dis pas que j’aime le processus vers la mort. Le moment merveilleux dont je parle est la seconde après la vie. Le moment où le chronomètre n’a pas le temps de débuter. L’instant où nous serons auprès de Lui. Auprès du Père. De Dieu. Dans sa Gloire. Tous ces enfants vivront – pleinement heureux.

Nous ne sommes pas créés pour mourir. En fait, Dieu nous a créé à son image. Et l’une des infinies facettes de son image est l’éternité. Il nous a créé pour vivre éternellement. Il est incompréhensible pour nous d’arrêter de vivre. Les films nous la démontre, les romans nous la décrit, les enfants ont de la difficulté à la comprendre : la mort est troublante. Passer de la vie à la mort n’est pas naturel et ne le sera jamais. La vie, le sang qui coule dans nos vaines ne peuvent comprendre que la mort soit fatale pour tous.

Mais elle n’est pas la fin de tout; elle est le commencement de l’infini. Le commencement d’un infini glorieux, sans souffrance; ou le commencement de la noirceur et des ténèbres. Je crois au paradis; je crois aussi à l’enfer.

Lorsqu’il a créé le monde, Dieu ne souhaitait pas la mort. Elle ne faisait pas parti de son plan. L’homme a choisi le péché peu de temps après la création. Et le péché conduit à l’égoïsme, la peur, l’horreur et la cruauté. Tous des choix qui ne viennent absolument pas de Dieu. Ces actes noirs viennent de nous, les humains. En fait, Dieu ne veut tellement pas notre mort ou notre souffrance qu’il a choisi d’envoyer son Fils bien-aimé, pour mourir à notre place.

La mort pour certains est l’événement le plus tragique de leur vie, car ils ne verront plus jamais la lumière. Alors que pour ceux qui croient que Dieu a envoyé son Fils dans le monde, afin de les sauver, verront la lumière parfaite pour toujours devant leur yeux. Jésus a prit sur Lui tous nos péchés mignons ainsi que tous nos actes horribles et a subi leurs conséquences à notre place. La mort éternelle que je méritais, Jésus l’a vécue à ma place, afin que je sois éternellement sauvé! Il n’y a aucun miracle plus glorieux. Cette grâce est incompréhensible! Il n’y a pas de plus grand cadeau.

Oui, tout homme mérite la mort. Ce ne sont pas des mots que nous entendons souvent. Ils ne sont pas plaisants à comprendre. Mais ils sont tout à fait réels. Je mérite la mort, car j’ai péché devant Dieu. Le Dieu pur et Saint, qui ne peut tolérer la noirceur de mon coeur.

—  —-  —

Ma fille me demandait l’autre jour si Jésus avait des cils, ou des orteils. Elle m’a demandé s’il était en bedon ou s’il avait des vêtements comme nous. Elle voulait savoir s’il volait au ciel. S’il mangeait de la salade. Je ne sais pas ma cocotte, mais une chose que je sais, c’est que lorsque nous le verrons, il sera entouré de gloire, de pureté, de lumière d’or et de tout ce qu’il y a de plus beau. Et j’anticipe beaucoup sa rencontre! Avez-vous l’assurance de le voir, après votre mort?

Ne vous y trompez pas. Chaque être humain a un choix a faire. Accepter, refuser le cadeau du Fils. Ne pas y penser, c’est le refuser. Et ce n’est pas après la mort que vous pourrez faire ce choix. C’est maintenant.

Je n’ai pas encore vécu les étapes vers la mort, et malgré que je redoute un peur la souffrance, j’ai hâte de voir mon Sauveur. J’ai l’assurance d’aller au ciel, car je crois de tout mon coeur que je serai avec Lui pour l’éternité.

En attendant, je pleure la perte de ceux qui sont partis. Et je suis un peu jalouse d’eux.


Puisque nous avons été déclarés justes en raison de notre foi, nous sommes en paix avec Dieu grâce à notre Seigneur Jésus-Christ. Par lui, nous avons eu accès, au moyen de la foi, à ce don gratuit de Dieu dans lequel nous nous trouvons désormais établis; et notre fierté se fonde sur l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. Romains 5.1-2

#Léternité #Lamort

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Inscris-toi et reçois mes lettres de nouvelles!

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2021 par Une petite influence